Catégorie : 6-Histoires

La valeur d’une heure

une manière de passer sa retraite

« La valeur d’une heure »

Une petite histoire que j’ai lu sur un site que j’ai beaucoup appréciée et que je voudrais partager avec vous.

Un beau soir, une petite fille engageât une conversation on ne peut plus étrange avec sa mère.

Fille : » Maman, puis-je te poser une question ? »

Mère : » oui bien sûr, laquelle ? »

Fille : » Maman, combien est-ce que tu gagnes en une heure ? »

Mère : » Ce ne sont pas tes affaires. Pourquoi me demandes-tu une telle chose ? »

Fille : » je veux juste savoir. S’il te plaît dis-moi, combien est-ce que tu gagnes en une heure ? »

Mère : » si tu veux le savoir, je gagne 100 Euros de l’heure. »

Fille : » Oh ! (avec sa tête dans les bas).

Fille : » Maman, est-ce que je pourrais emprunter 50 euros? »

La mère est furieuse.

Mère : » Si la seule raison pour laquelle tu me demandes de m’emprunter de l’argent c’est pour acheter un jouet stupide ou autre, alors tu peux aller tout droit dans ta chambre et aller te coucher. Pourquoi es-tu si égoïste? Je travaille dur chaque jour, ce comportement est puéril. »

La petite fille part tranquillement dans sa chambre et ferme la porte.

La mère s’est assise commence à fulminer. Pourquoi sa fille lui pose cette question? Comment ose-t-elle poser de telles questions seulement pour avoir un peu d’argent ?

Après environ une heure ou deux, la mère se calme, et commence à réfléchir :

Peut-être qu’il y a quelque chose dont elle avait vraiment besoin avec ces 50 euros? Elle se dirige vers la chambre et ouvre la porte de sa fille:

Mère : » tu dors, ma fille ? »

Fille : « Non, maman, je suis réveillée ».

Mère : » J’ai pensé, j’ai peut-être été trop dure avec toi tout à l’heure. Ça a été une longue journée et j’ai passé mes nerfs sur toi. Voici les 50 euros que tu as demandés. »

La petite fille s’assoit en souriant:

Fille : » Oh, merci maman ! »

Alors, atteignant son oreiller elle place le billet en dessous et sa mère remarque qu’elle a déjà de l’argent. La mère se remet en colère.

Mère : » Pourquoi tu veux plus d’argent si tu en as déjà? »

Fille : » parce que je n’avais pas assez, mais maintenant c’est bon. Maman, j’ai 100 euros maintenant. Puis-je acheter une heure de ton temps ? S’il te plaît, rentre plus tôt à la maison demain. J’aimerais dîner avec toi. »

nous deux

Une très belle histoire d’amour

ce n'est pas le soleilUn jour, un fils dit à son père:-‘Papa, tu veux courir un marathon avec moi?’- et le père dit ‘oui’.Ils courent ensemble leur premier marathon.

Une autre fois, le fils redemande:Papa, tu veux courir encore un marathon avec moi ?’et le père dit ‘oui, mon fils’

Un jour, le fils demande à son père :Papa, tu veux courir avec moi le Ironman ?’Le Ironman est le triathlon le plus difficile qui existe :(nager 4km, faire du vélo pdt 180 km et courir 42 km) Et le papa dit ‘oui’

Le récit semble simple. Jusqu’à ce qu’on regarde ces images

Grande leçon d’Amour et d’humanité…RESPECT

PS Regardez cette vidéo pour bien comprendre ce très grand message contenu dans cette histoire
http://www.facebook.com/video/video.php?v=75616903691

marketing team

L’homme qui plantait des arbres

12699_10152156480985798_859467968_nL’homme qui plantait des arbres

Je viens de découvrir cette vidéo.Celle ci m’a beaucoup bouleversée.Aussi je veux vous offrir ce cadeau.Je vous invite à la regarder attentivement.Je l’ai adorée.Pour ne pas la perdre et pour pouvoir la regarder de temps en temps je l’ai mise ici;

Qu’en pensez vous ?Cette histoire n’est elle pas exceptionnelle?Merci à Nicole qui m’a permis de la découvrir

le bonheur une façon de voyager
le bonheur une façon de voyager

 

L’ane dans le puits

Un jour, l’âne d’un fermier est tombé dans un puits.

L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures,et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et le puits devait disparaître de toute façon, ce n’était pas rentable pour lui de récupérer l’âne.

Lire la suite « L’ane dans le puits »

Le petit garçon et les ballons

index5Voici une histoire publiée par Christian Godefroy .Elle m’a beaucoup plus et c’est pourquoi je voudrais la faire partager avec vous!Un petit noir regarde un marchand de ballons dans la rue. Ses yeux brillent. Il y a des ballons de toutes les couleurs, rouges, bleus,blancs, noirs, jaunes…

Le vieux monsieur qui vend les ballons voit le garçon qui hésite, puis prend son courage à deux mains et s’approche de lui. »Dis Monsieur, est-ce que les ballons noirs volent aussi haut que les autres ? »

Le vieux Monsieur a presque la larme à l’oeil. Il prend le garçon dans les bras, l’installe sur un muret et lui dit : »Regarde »

Il lâche tous ses ballons qui s’envolent en grappe et montent, montent, montent dans le ciel jusqu’à disparaître tous tellement ils sont hauts.

« Tu as vu ? » « Oui » « Est-ce que les ballons noirs sont montés aussi haut que les autres ? » »Oui Monsieur » »Tu vois, mon garçon, les ballons, c’est comme les hommes.

L’important ce n’est pas leur couleur, ce n’est pas l’extérieur.Non, l’important, c’est CE QU’IL Y A EN EUX. C’est ce qu’il y a en toi qui fera toute la différence dans ta vie. »

index4